samedi 22 février 2014

Buffy contre les vampires, Tome 1 : Un long retour au bercail


La Bouche de l’Enfer n’est plus, un nouveau conseil de chasseurs de vampires se forme afin de défendre le monde contre les forces démoniaques. Leur guide : Buffy Sommers, la tueuse originale. Dans cette huitième saison, Sunnydale, point de convergence des énergies maléfiques, voit le retour d’un vieil habitué dans le large cercle des ennemis…

The Long Way Home (en version française Un Long Retour Au Bercail) est le premier arc de la série de Comics books Buffy contre les Vampires : saison 8, basée sur la série télévisée du même nom, et écrit par le créateur Joss Whedon.


J'ai entendu beaucoup de choses sur cette saison 8, très rarement bonnes, souvent très mauvaises. Pourtant, étant un inconditionnel de la série, de l'univers de Joss Whedon, j'ai eu une grande envie de tenter l'aventure. Ce comics se trouve depuis un long moment dans ma bibliothèque et cette après-midi, j'ai eu une envie soudaine de le lire.

Je me souviens parfaitement du dernier épisode de la série, de cette fin avec une note d'espoir pour Buffy. Le dernier plan, la dernière seconde, se terminant par son sourire, jamais je ne pourrais l'oublier. Dès que j'ai appris qu'une suite était prévue se passant après ce final qui était juste parfait à mes yeux, j'avoue, j'ai eu très peur. D'autant plus quand j'ai appris que même si le fond de l'histoire resté le même, les auteurs se sont malgré tout permis des choses hallucinantes.

Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins... même si en écrivant cette chronique, je ne sais pas quoi réellement penser de ce premier tome ! D'un côté, j'ai eu l'impression de retrouver Buffy mais d'un autre côté, j'ai eu l'impression de découvrir quelque-chose qui n'a rien à voir avec le show.

Nous retrouvons donc une partie du Scooby-gang un an, voir un an et demi après la fermeture de la bouche de l'enfer. Les choses sont radicalement différentes. Si Buffy désirait prendre une retraite bien méritée, ce n'est malheureusement pas le cas pour elle puisqu'elle se retrouve "obligée" de prendre sous son aile une armée de tueuse. Tout est très loin d'être calme et Buffy a encore énormément de boulot, de missions à accomplir.

Ce que j'ai aimé, c'est retrouver l'humour de la série. Nous avons le droit à des répliques cinglantes comme à la bonne vieille époque, mais en ce qui concerne la personnalité des personnages, c'est de ce côté que je suis extrêmement déçu.

Buffy apparaît comme quelqu'un de froide, sans cœur, même avec sa sœur, ça coince. À la fin de la série, elles avaient évolué, elles s'étaient rapprochées, mais ici ! L'impression de les retrouver comme au début de la cinquième saison. Et puis, c'est quoi ce délire de faire de Dawn une ****** ?! Mon, mais les "scénaristes", ils ont fumé quoi ?! Ce n'est absolument pas crédible.

Et voilà ce qui blogue justement : la crédibilité !

Dans la série, certes, il y avait beaucoup de choses vraiment pas très crédibles vues que les vampires, les démons & Co n'existent pas, mais, on pouvait très bien faire un parallèle avec un moment de l'adolescence, de notre vie. Ici, je ne sais pas comment on pourrait modifier un événement pour en faire un parallèle tellement la chose est poussé à l'extrême !

La trame générale se tient bien, on a le droit à beaucoup de clins d'œil concernant la série. On retrouve des personnages qui nous ont marqués, il se passe des choses qu'on espérait voir arriver... Mais voilà, c'est bien trop peu face à la dénaturalisation de l'œuvre originale.

Puis, une chose m'a dérangé. C'est peut-être parce que je n'ai plus l'habitude de lire des BD/Comics, mais j'ai trouvé que les coupes étaient très sauvages. J'avais parfois énormément de mal à faire la liaison d'un page à une autre tellement le changement de lieu, de personnages et de situation étaient subites.

Bon, même si je suis très loin d'être conquis, il y a des moments où j'ai quand même pris beaucoup de plaisir à découvrir la suite des aventures de notre tueuse. Même s'il y a pas mal de points décevants, j'ai malgré tout cette grande envie de découvrir la suite...

Ma note : 13/20

1 commentaire:

  1. J'ai tellement peur d'être déçue et surtout que ça gâche ma vision de cette série si parfaite que je n'ose pas lire ces comics. Pour avoir lu ta critique je pense que j'ai raison.

    RépondreSupprimer